www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'entente athlétique saint-quentin en yvelines
Actualités
Interclubs 2010
Commentez cette actualité
25 Mai 2010 - DHENAIN (JJ le perchiste)
Interclubs 2010

Comme si vous y étiez.

 

Vous êtes comme moi, enfin presque.

Je suis certainement moins bon que vous.

Je n’ai pas pu tout voir de cette folle journée du 23 mai 2010.

Une journée folle, oui, aussi folle que les artistes qui l’on  préparée et vécue.

 

Au commencement il y a ces drôles d’entraineurs qui parlent de monter deux équipes en division supérieur aux interclubs.

Les messages  envahissent  leurs boites mail.

Ils passent des soirées entières à parcourir leur clavier pour donner leurs impressions et idées afin  d’optimaliser le potentiel des équipes.

 

Les discussions se poursuivent le soir au 4ème étage de l’hôtel  marina à Palamos.

Il n’est plus question de clavier, le face à face est  terrible.

« Il faudrait mettre truc sur 400 m. »

« Non non, t’es dingue. Jamais je n’oserai lui demander. »

Les dialogues ressemblaient parfois à ça.

 

Bruno allait plus loin dans la réflexion.

 

Pour ma part, je prenais des notes.

 

Mais je vous rassure, ce n’était pas tous les soirs.

Certaines soirées ont été réservées pour que Philippe puisse avoir ses traditionnelles défaites au tarot.

 

 

Le gagnant est...

 

 

Après le stage, les communications à distances reprennent de plus belle.

 

Les mauvaises nouvelles perturbent  les travaux des coachs.

« Il faut que machin passe en équipe 1 et on met truc en deux. »

« Ben non, truc n’est pas là le samedi. »

On se pose des questions sans savoir que les réponses sont  déjà en train de voyager de satellite en satellite, comme les singes passent de branche en branche, pour venir s’afficher sur nos écrans.

Enfin, quand je dis les singes, je pourrais aussi dire les perchistes (c’est un petit clin d’œil personnel).

 

Les entraîneurs travaillent dur, mais les athlètes jouent le jeu.

Ils nous préviennent  très vite lorsqu’ils ne peuvent pas être là.

Et c’est important pour pouvoir faire les changements.

Ca va un peu vite pour moi, je perds le rythme.

J’ai tellement d’informations que je ne sais plus quel est le bon tableau de composition d’équipe.

Mais Philippe est là pour me le fournir.

 

Nous n'auront de repos que lorsque les deux tours seront passés.

 

Le premier tour est bon pour les deux équipes.

L’équipe 2 met la pression à l’équipe 1 en faisant un bon total le samedi à Meaux.

 

A peine le temps de rentrer, et nous voilà déjà au deuxième tour, enfin, sur nos claviers.

Je jongle avec mes communications. Je joue les psychologues  d’un coté, les coachs de l’autre, et moi-même sur une dernière fenêtre.

 

Mais bon, les jours J arrivent à grandes foulées.

 

Nous sommes le samedi 22 mai 2010.

Nous sommes au Plessis Robinson.

Il fait beau, il fait chaud lorsque j’arrive sur le stade chargé comme un dingue avec mes trois étuis …et mon parasol.

Je suis content, la ligne droite est du côté de la perche. Je vais pouvoir suivre les épreuves.

 

Ca, c’est ce que je pensais avant de faire connaissance avec mon nouveau pote juge.

Un champion du monde, «  ça dépasse l’entendement ».

J’avais envie de le manger, mais tout compte fait, c’était un petit et il faut éviter de grignoter entre les repas (je ne parle pas de sa taille, il était plus grand. Mais les mauvaises herbes poussent vite).

 

Bon, il fait beau, je vais faire un petit tour.

A plus.

 

Me revoilà, il est tard mais je vais poursuivre mon conte.

 

Je disais donc qu’il faut éviter de grignoter entre les repas pour surveiller sa ligne.

Heureusement, Max était là. Je n’ai pas craqué. Je reste svelte.

 

Tout ça pour dire que je n’ai presque rien vu des autres épreuves.

Le concours de perche des filles a duré 3 longues heures.

Mais le spectacle était de qualité.

 

Le concours des garçons a commencé avec  45 minutes de retard.

Mon nouveau pote était toujours aussi performant. Il a interrompu le concours parce qu’ils n’étaient que trois juges. La barre était alors placée à 2m 20.

Trop fort.

Heureusement que la responsables des sauts passait par là. Elle a très vite relancé la machine.

 

Je n’avais jamais vécu un interclubs qui termine par un concours de perche.

Généralement, nous avons l’annonce des classements provisoires avant les relais, histoire de les rendre encore plus spectaculaires.

 

 

Benjamin est en forme, il nous fait un super 4m80.

Le soleil se couche, il en a assez vu.

Benjamin échoue à 5m00, nous pouvons rentrer chez nous. Il est 21h50.

 

Voilà notre équipe 2 à la troisième place.

C’est donc la montée.

 

Maintenant, c’est le grand jour pour l’équipe 1.

Il faut aller chercher la montée à Reims.

 

Le déplacement est organisé. Il faut partir de bonne heure pour certains.

A pieds, à moto,

 

 

à cheval,

 

 non, plutôt en voiture.

Fabrice est un peu en retard au rendez-vous à l’Insep pour prendre le bûcheron.

Mais bon, tout roule ensuite.

 

Nous arrivons sur le stade.

Il est sympa. La lumière est belle. Jean-Philippe va pouvoir faire de belles photos.

 

 

L’échauffement est lancé alors que le car arrive avec 5 petites minutes de retard sur les prévisions.

 

Les hommes lancent le bal avec le 5 000 km marche,

 

 

la perche, le poids et le javelot.

 

 

 

Ils invitent à danser les lanceuses de disque.

Il est 11h00 et le soleil fait déjà ses premières victimes.

La hauteur et longueur femme ne tarde pas à entrer en piste.

Les triples sauteurs ne tiennent plus en place.

Le spectacle est magnifique.

Il y en a de partout.

Je vous l’ai dit, je ne suis pas fort. Je n’arrive pas à tout voir.

Francine passe sa dernière haie. Elle est à 100 %. Que dis-je, elle est à 200 % tellement sa volonté est forte.

 

 

Le temps de manger un morceau et me voilà de retour sur la piste pour assister au 110 mètres haies.

 

Damien Broothaerts  est au couloir 7. Le départ est bon.

Il avale les haies comme j’ai avalé ma merguez frite.

 

 

Il touche la 7ème  (j’ai fait tomber une frite) mais reste solide pour finir en un temps respectable de 13 ‘’71.

Julien l’imitera dans la course suivante, jusqu’à toucher lui aussi la 7ème.

 

 

Le rythme de la journée  est bon, la symphonie est belle.

 

 

L’histoire se poursuit avec le steeple. Mais il vaut mieux ne pas toucher.

 

 

Certains concurrents prennent leur temps dans la rivière.

Je me suis rapproché en espérant recevoir quelques goutes rafraichissantes mais sans grand succès.

 

L’heure des relais arrive enfin.

Je ne tiens plus. Je n’en peux plus. Je ne peux plus.

Je ne peux plus vous mentir.

Je me dois de vous dire la vérité.

Je n’étais pas à Reims.

J’étais sauvagement retenu au travail à Colombes.

Mais j’aurais tellement voulu ramer moi aussi.

 

Nous avons ramé depuis des mois mais une poignée d’entre nous a fini le travail pour arriver sur notre île, l’île de la montée en élite.

L’île numéro  1 même si la 2 nous aurait comblé aussi.

 

 

 

Solène le savait. Elle n’avait rien dit mais on a pu la voir préparer l’événement en  stage.

 

 

 

Je me passe en boucle les photos de cette journée. C’est tellement beau.

 

Le « 1 » n’a jamais été aussi bien porté.

 

 

Voilà, comme s’y vous y étiez, comme si j’y étais.

Maintenant,  lâchez votre larmichette, c’est beau.

 

Merci à tous.

 

 

Mais non, ce n’est pas fini.

 

J’ai retrouvé tout ce petit monde à Guyancourt pour fêter ça.

Ma dure journée de travail (7H00 à 19h00) est vite oubliée.

La joie déborde du car. C’est un tsunami de bonheur qui entre dans la salle.

Très vite, nous avons les photos.

C’est cool.

Pour ma part, j’ai déjà pris une option pour 2011 en essayant de recruter ma voisine de droite pour la perche.

 

Je vous passe les détails de la soirée. Le repas était comme toujours très bon.

 

A bientôt car nous avons déjà la tête tournée vers les départementaux.

 

Venez nombreux le 9 juin pour le meeting du club, le meeting d’un club Elite qui a son équipe2 en national  2.

 

Je ne peux pas vous laisser sans remercier tout le monde.

Merci aux athlètes.

Merci aux juges.

Merci  aux coachs.

Merci à tous ceux qui travaillent dans l’ombre (où dans leur cuisine).

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
15/11 >
18/10 >
09/10 >
04/10 >
02/10 >
01/10 >
29/09 >
24/09 >
30/07 >
12/07 >
07/07 >
06/07 >
05/07 >
05/07 >
04/07 >
01/07 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >  (1)
20/06 >
Athlé Santé

L'Athlé Santé et la Marche Nordique

Pour ceux qui veulent garder la forme ou la retrouver.
 
Informations et Sorties...

NOS BESOINS HUMAINS

LE BENEVOLAT FAIT VIVRE LE CLUB

Toute aide, quelle soit ponctuelle (quelques heures ou quelques jours dans l'année) ou régulière (selon vos disponibilités) est précieuse pour le club car sans les bénévoles le club n'existerait pas.

Contact : easqy@laposte.net

Nos besoins sont les suivants :

- Entraîneurs Jeunes URGENT (pas besoin d'expérience car nous vous formerons, 1 à 2 fois par semaine)

- Juges URGENT (pas besoin d'expérience car nous vous formerons, quelques compétitions par an)

- Buvette (quelques organisations par an)

- Multimédia (site internet, Facebook, photos, vidéos,...)

- Administratif (mettre à jour les présentations powerpoints, convocations... quelques heures par an)

- Coordination (faire le lien entre les acteurs, les relancer avant une échéance importante,... quelques heures par an)

- Sponsoring (nous aider à trouver des partenaires ou nous donner des conseils,...)

....

NOS BESOINS MATERIELS

Actuellement, presque toutes les structures voient leurs subventions diminuer.

Pour faire face à ce problème, il y a la mutualisation des équipements (matériels techniques, moyens de transports,...) et votre générosité comme les dons, mécénats, sponsorings (en échange de prestation), bénévolats (voir nos besoins humains),...

Si vous souhaitez nous aider à avancer, vous pouvez nous contacter sur easqy@laposte.net

On compte sur vous!

Les Espaces
CONTACTS
Secrétariat :
06 41 07 16 93

Email :
easqy@laposte.net

Adresse Postale :
EASQY
BP 13
78041 GUYANCOURT

**************
Réseaux sociaux

Instagram
MàJ le 21/06


Facebook
**************
Compétitions à venir : Infos et Qualifiés

NB : cliquez sur l'image

**************
PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/ https://www.yvelines.fr/ http://www.ville-elancourt.fr/ http://www.ville-guyancourt.fr/ https://www.iledefrance.fr/ http://www.maurepas.fr/ http://www.trappes.fr/ https://www.magny-les-hameaux.fr/ https://www.voisins78.fr/


************** AUTRES
PARTENAIRES


http://www.athle.fr/performance/ http://pro.showmy.fr/ http://www.lionshome.fr/ http://www.running-aventure.com/ http://www.randorunning.com/adresses-magasins-running/magasin-sport-guyancourt-78-yvelines.html