www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'entente athlétique saint-quentin en yvelines
Actualités
Belle saison.
Commentez cette actualité
21 Juillet 2009 - DHENAIN (JJ le perchiste)
Belle saison.

Il a fait beau, un oiseau chante et plane au –dessus de cette verte prairie couronnée de 8 couloirs presque égaux. Il fait beau et…n’importe quoi. Ce n’est pas de ça dont il s’agit.

Je veux parler de la saison estivale.

 

Je vous conseille d’aller faire pipi (ou plus) maintenant car vous en avez pour un moment si vous pensez tout lire aujourd’hui.

 

Nous nous sommes quittés après le stage de Pâques où comme vous avez pu lire (peut-être), nous avions trouvé notre cloche « Tartuffe ».

 

Sophie était alors en stage aux Etats-Unis pour préparer  « lé thé » (bon, ça, c’est placé.)

 

J’ai eu beaucoup de joie dont je ne pouvais pas profiter car assaisonner de déception, presque des regrets.

 

Il n’y a pas de moment fort qui se dégage, tous m’ont offert de grandes émotions.

 

Il n’y a pas de moment fort qui se dégage, tous se sont donnés à fond.

 

Du sentiment d’avoir bien fait au sentiment d’être passé à côté de quelque chose, il n’y a parfois qu’un pas, ou qu’une foulée trop ou pas assez poussée.

 

Les interclubs ont été le premier grand rendez-vous de la saison.

Les perchistes ont répondu présent comme l’ensemble (ou presque) du club.

 

En équipe 2, Lucie et Marie ont fait un 400 m en plus du saut à la perche. Céline est allée se blesser à la hauteur seulement parce que je ne l’ai pas été… à la hauteur. J’aurai dû lui interdire de sauter car elle avait un début de problème à une cuisse.

 

Pas un problème épilatoire, mais un problème musculaire.

Je ne voulais pas qu’elle saute mais son amour pour le club était si fort.

Combiens d’années d’ancienneté ?

Si vous me reposez la question fin septembre prochain, je vous répondrai : 1 an.

 

Le lendemain c’est avec l’équipe 1 que je devais passer la journée.

 

C’est une Solène en grande difficulté que je trouve au pied du sautoir. Elle n’arrive pas à déclencher ses sauts à l’échauffement.

Ca sent le zéro dans tout le stade.

Je sors alors une arme secrète,  le conseil qui fait mouche, le conseil qui vous touche, l’anti-virus parfait, le conseil plus fort que le zéro.

 

« Prends la 4.00/66. Les marques sont bonnes alors bouge-toi le censuré et saute. ».

Et Solène sauta.

Je lui demande alors de commencer son concours à 2,60 afin d’assurer une barre.

Elle échoue au premier essai.

Le deuxième est le bon, elle sautera ensuite à 3,00 mètres, au deuxième essai, comme 3,30 m.

Mais je retrouve un peu Solène à 3,40 et 3,50 qu’elle passe au 1er.

Elle ne passera pas les 3,60 mais elle s’est super bien battu.

Moi ? Je suis mort.

 

Pour Sophie, pas de problème. Belle entrée dans sa saison avec 3,70 mètres.

Le thé sera bon (deux fois, pas mal).

 

Antoine fait un beau 4,60 m et Pierrick 4,80 m.

 

Les perchistes auront d’autres travaux. Le 400 m haies pour Antoine, le 100 m haies pour Sophie, le disque pour Solène et pour Pierrick

Tiens, on dirait Haïfa au javelot !

Normal, c’est elle.

 

Le deuxième tour sera plus dur pour moi.

Je dois abandonner mes perchistes de l’équipe 2 pour suivre l’équipe 1 à Dijon.

C’est Pierrick qui joue le rôle de coach à Meaux.

Il s’est blessé la semaine précédente. Il a cassé le guidon de son vélo en rentrant, après l’entraînement.

 

A Dijon, l’équipe est motivée. Le 4,40 se porte bien.

Antoine et Benjamin échouent de peu à 4,60.

Les filles font aussi une belle compétition.

Sophie réalise un beau 3,80 m et Solène un beau 3,60 m.

 

Je suis content.

 

Pour Meaux, je ne dirai pas un mot car, sous la pluie et sans tribune, la mission était difficile.

Bravo aux athlètes d’avoir gardé le sourire.

 

Le 30 mai restera pour moi une drôle de journée.

J’ai été très bousculé émotionnellement.

Alors que ma nièce se marie, je me retrouve sur un stade à juger un concours de perche.

Lucie lance le bal, et de belle manière.

Elle bat sont record en passant 2,60 m.

A cette heure, je suis super content et ma nièce sûrement mariée. Je pense alors fort à elle.

En fermant les yeux un instant, je suis un peu à ses côtés, là-bas, à La Réunion.

 

Dans le concours suivant, Céline et Haïfa font un retour à la compétition.

Céline a pour mission de franchir les 2,40 m qui lui permettront d’aller aux régionaux.

Mais la bretonne est têtue. Elle passe 2,80 m et n’est pas contente. Elle écrira plus tard dans la soirée : « pffffffffffffffffffffff ».

Je ne suis pas sûr de l’orthographe, à 2 ou 3 « f » près.

Haïfa, comme à son habitude, se bat merveilleusement bien et passe 3,10 m. Oui, comme ça, sans entraînement.

 

Marie ne dit pas grand-chose mais échoue de peu à 3,10 m.

 

Jusque là, tout va bien. Je m’offre une nouvelle escapade à La Réunion (ça veut dire que je ferme un peu les yeux. Il faut suivre !).

 

A ce moment du samedi 30 mai 2009, le bonheur n’est pas que dans le pré. Il est aussi sur ce stade de Maison Laffitte.

Solène commence son concours à 3,25 m.

Son échauffement était parfais.

Elle passe.

Super !!!

Mais elle est inexistante à 3,40 m.

Je m’effondre, le ciel me tombe sur la tête.

Je viens de faire un grand saut dans le vide.

La chute est vertigineuse.

Mais je ne savais pas alors qu’il s’agissait d’un saut à l’élastique.

Mon élastique …mais non, pas celui de mon string.

Mon élastique donc, s’appelle Sophie.

Elle débute son concours à 3,40 m. C’est une première. C’est elle qui l’a demandé.

Elle est confiante, je lui rends cette confiance.

Et c’est parti pour un « one super woman show ».

Un premier saut…manqué car perche trop souple.

Jolie le deuxième.

Sophie survole ensuite 3,55 m.

Elle ne souhaite pas tenter 3,65 m.

Comme je manque de caractère et donc d’autorité, je la laisse se présenter devant une barre à 3,75 m.

Elle passe au premier et se qualifie pour les France N2.

Philippe arrive au sautoir.

Il sent qu’il se passe quelque chose de ce côté du stade et surtout rien de l’autre côté.

Nous plaçons la barre à 3,85 m car il s’agit des minima pour les championnats d’Europe espoirs.

Elle lève sa perche.

Elle commence à courir.

Je pense alors, car je suis…le concours et la progression de mes bébés, je pense qu’elle va battre son record en plein air.

 

Vous ai-je déjà parlé de ma 3ème place au championnat de France juniors en censuré.

Le concours avait commencé à 9h00. C’était à Créteil.

Le ciel était triste, mais ne pleurait pas.

Il ne restait plus que 4 concurrents à 4,70 m (dont moi bien entendu).

J’étais le seul à tenter ces 4,70 m. Les autres avaient fait l’impasse.

J’avais échoué mes deux premiers sauts.

Alors que je me trouvais en bout de piste pour mon « dernier essai », comme aiment à dire certains juges, le ciel à laissé passé un rayon de soleil. (Je devrais écrire « comme aimaient » plutôt que « comme aiment » car il va encore y avoir un rapport sur ma pomme).

Ne me demandez pas comment c’est possible, c’est comme ça, point.

Très vite (oui, j’ai parfois le cerveau qui va vite) j’ai pensé à l’article de presse que j’avais lu deux jours plus tôt.

Il parlait ou plus exactement il était écrit qu’un rayon de soleil avait  percé les gros nuages après qu’un grand perchiste que je ne nommerai pas par respect avait franchi une barre placée seulement à 4 m. Mais il s’agissait de sa première barre passée après une très très grosse entorse.

C’était pour moi un signe.

Je ne sais pas si j’ai pensé que le rayon de soleil avait eu de l’avance, mais j’étais persuadé que rien ni personne (même pas moi) ne pouvais m’empêcher de franchir la barre.

J’ai passé la barre. J’ai échoué par trois fois à la hauteur suivante, mais un autre en a fait autant. Je me suis alors retrouvé bon 3ème comme annoncé quelques lignes plus haut.

 

Mais revenons à nos moutons.

Ca me fait penser à Topaze.

Topaze, plus connu au club sous le nom de Guillaume Tamé, a réussi un concours d’entrée dans une école de Kiné.

C’est aussi le genre de performance que j’aime.

Il a franchi 3,40 m à la perche cette année. Bravo Guillaume.

 

Sophie est toujours en train de courir.

Ca n’en fini pas.

Il arriva ce qui devait arriver.

3,85 m avalé au premier essai.

 

Sophie me crache alors à la figure qu’elle veut une barre à 4 mètres, ou c’est moi qui la lui propose, je ne sais plus très bien à ce moment.

Nous mesurons la barre avec une grande précision.

Nous, c’est Vincent Berger des Mureaux, Julien Vaseux de Versailles et moi.

C’est la première fois que Sophie va tenter cette hauteur.

Il faut garder à l’esprit que son record en plein air vient d’être établi sous vos yeux.

 

Philippe est comme un enfant devant le spectacle de Guignol.

Et oui, la boulangère a fermé la boutique (voir article n° ?).

Mais Sophie n’est pas Guignol, elle nous fait un super saut et c’est une fille à 4 mètres qui retombe sur le tapis.

Elle échouera ensuite par trois fois à 4,10 m, mais avec de jolis sauts.

 

Je n’arrive pas à savourer ce moment.

Solène a…merdé.

Mon cœur est triste, ému et heureux.

 

Triste de ne pas avoir réussi à sauver Solène.

Emu car ma nièce est une femme mariée.

Heureux car…4 mètres. Mais aussi pour les 3,10 d’Haïfa, les 2,80 m de Céline, les 2,95 m de Marie et le joli 2,60 m de Lucie.

 

 

 

 

Fin de la première partie

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
15/11 >
18/10 >
09/10 >
04/10 >
02/10 >
01/10 >
29/09 >
24/09 >
30/07 >
12/07 >
07/07 >
06/07 >
05/07 >
05/07 >
04/07 >
01/07 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >  (1)
20/06 >
Athlé Santé

L'Athlé Santé et la Marche Nordique

Pour ceux qui veulent garder la forme ou la retrouver.
 
Informations et Sorties...

NOS BESOINS HUMAINS

LE BENEVOLAT FAIT VIVRE LE CLUB

Toute aide, quelle soit ponctuelle (quelques heures ou quelques jours dans l'année) ou régulière (selon vos disponibilités) est précieuse pour le club car sans les bénévoles le club n'existerait pas.

Contact : easqy@laposte.net

Nos besoins sont les suivants :

- Entraîneurs Jeunes URGENT (pas besoin d'expérience car nous vous formerons, 1 à 2 fois par semaine)

- Juges URGENT (pas besoin d'expérience car nous vous formerons, quelques compétitions par an)

- Buvette (quelques organisations par an)

- Multimédia (site internet, Facebook, photos, vidéos,...)

- Administratif (mettre à jour les présentations powerpoints, convocations... quelques heures par an)

- Coordination (faire le lien entre les acteurs, les relancer avant une échéance importante,... quelques heures par an)

- Sponsoring (nous aider à trouver des partenaires ou nous donner des conseils,...)

....

NOS BESOINS MATERIELS

Actuellement, presque toutes les structures voient leurs subventions diminuer.

Pour faire face à ce problème, il y a la mutualisation des équipements (matériels techniques, moyens de transports,...) et votre générosité comme les dons, mécénats, sponsorings (en échange de prestation), bénévolats (voir nos besoins humains),...

Si vous souhaitez nous aider à avancer, vous pouvez nous contacter sur easqy@laposte.net

On compte sur vous!

Les Espaces
CONTACTS
Secrétariat :
06 41 07 16 93

Email :
easqy@laposte.net

Adresse Postale :
EASQY
BP 13
78041 GUYANCOURT

**************
Réseaux sociaux

Instagram
MàJ le 21/06


Facebook
**************
Compétitions à venir : Infos et Qualifiés

NB : cliquez sur l'image

**************
PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/ https://www.yvelines.fr/ http://www.ville-elancourt.fr/ http://www.ville-guyancourt.fr/ https://www.iledefrance.fr/ http://www.maurepas.fr/ http://www.trappes.fr/ https://www.magny-les-hameaux.fr/ https://www.voisins78.fr/


************** AUTRES
PARTENAIRES


http://www.athle.fr/performance/ http://pro.showmy.fr/ http://www.lionshome.fr/ http://www.running-aventure.com/ http://www.randorunning.com/adresses-magasins-running/magasin-sport-guyancourt-78-yvelines.html