www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'entente athlétique saint-quentin en yvelines
Actualités
Toujours des perchistes records...
Commentez cette actualité
1 Mars 2009 - DHENAIN (JJ le perchiste)
Toujours des perchistes records...

Meeting à Veigné.


Juste un petit tour dans la région de Tours et c’est le retour pour jouer un tour à Philippe.


Samedi, Mylène me réveille, Mylène Farmer.

Oui, j’ai un radio réveil.

Le problème est qu’il est 4h20. J’ai dormi un peu vite, couché à 1h30, je vous laisse faire le calcul.

Ceux qui ont trouvé 3h comme résultat sont éliminés.



Et oui, je suis entraîneur, mais j’essaie de préserver une vie sociale. Je passe beaucoup de temps sur le terrain, beaucoup de week-end. J’y laisse beaucoup d’énergie, je rêve du jour où…là, je vois que je vous dérange. Si si, je le sens bien, le texte est Chiant.

 

Revenons à nos moutons, ou plutôt à mes brebis.

 

« Nos moutons », ça me fait penser que « Topaze » n’est pas venu à l’entraînement depuis quelques jours. Ca m’étonne.

 

J’avais rendez-vous au « ? » (Pas de publicité) de Bois-d’Arcy à 5h30 avec Lucie, alias Lulu, alias « maman ».

 

Lucie est arrivée à 32. Retenez bien ce chiffre, c’est important.

Le temps de se faire la bise, et nous voilà partis vers une belle journée.

 

J’ai un peu la tête dans le truc et les phares dans le brouillard. On ne voit pas à plus de 30 m.

Mon GPS m’aide à deviner la route.

 

J’oubliais, j’ai pris en route un passager clandestin, bien connu au club.

 

Lucie se sent comme chez elle dans ma Seat spéciale coach perche. Elle se retrouve vite en chaussette. Elle se sent très bien et moi…je ne sens rien.

« Jolies chaussettes, Lulu. Tu fais du 32 ? », dis-je. (C’est pour vous aider à vous souvenir du chiffre 32)

 

On roule, on roule, on roule…….on roule encore, on roule toujours.

 

Mon clandestin souhaite savoir à quelle heure se finira le concours de Lucie.

   J-Jacques (c’est moi) : « Le concours débute à 9h00, elle aura fini à 9h30. »

   Lucie  (c’est elle) : « merci j-j, c’est sympa.

   J-Jacques (c’est re-moi) : « avec un peu de chance, elle finira peut-être à 35 ».

 

La fin du voyage nous offre un superbe paysage. Nous arrivons à Veigné.

J’entre dans le bourg comme indiqué par la dame de la Mairie que j’avais contacté jeudi.

Un premier Dos d’âne, l’école, un petit terrain de sport, un deuxième dos d’âne, tout y était.

J’ai donc pris la première à droite.

« Vous êtes arrivés ». C’est mon GPS qui vient de se réveiller.

Il est 8h, il fait beau.

 

Et c’est parti, vas-y que je te fais la bise, vas-y que je te sers la main, mais pas de vas-y que je te sers un café. Il n’est pas encore fait.

Je me retrouve alors comme un enfant devant la vitrine du boulanger où sont exposés les gâteaux. Ou encore comme un homme, toujours devant la vitrine du boulanger, mais au moment où la boulangère place les gâteaux pour les exposer.

Je regarde couler goute à goute ce café qui n’en fini pas d’être préparé.

Le café est bon, la journée peut se poursuivre.

 

Le concours commence. Première barre à 1,92 m pour Lucie.

Non, ce n’est pas du saut en hauteur, c’est de la perche. Il faut bien débuter un jour.

J’ai autant de plaisir à me lever de bonne heure pour quelqu’un qui débute à 1,92 m que pour celui qui débute à 4,52 m comme Antoine et Benjamin plus tard dans la journée.

 

Sur le deuxième sautoir, la première barre est 1,11 m. Des tout petits se battent pour franchir.

 

Tout au premier essai jusqu’à 2,32 m (encore un 32). Lucie à maintenant un nouveau record.

Mais elle ne va pas s’arrêter là.

Elle passe bien la barre placée à 2,52 dès son premier saut, mais …la perche n’est pas assez repoussée et fera tomber la barre.

Au deuxième essai, elle touche légèrement la barre de la fesse gauche. Mais surement une fesse agile car la barre ne tombe pas. Mais sa perche, elle, fait tomber la barre.

Je reste calme, ça va passer au troisième.

Effectivement, le troisième passe, encore en touchant légèrement la barre de cette fesse qui confirme son talent. Mais la perche confirme aussi le sien en venant encore faire tomber la barre.

C’est un record pour moi. Jamais un de mes athlètes n’avait échoué à une hauteur en ayant franchi trois fois la barre.

Me voici donc avec deux records. C’est beau. Lucie est déçue mais pas moi. J’ai vu de très belles choses et je pense que sa vengeance sera terrible.

Pour la petite histoire, il est 9h32.

Il fait beau, Lucie et moi allons faire quelques pas, dans le bourg de Veigné.

C’est agréable. Le temps de faire un saut chez le boucher et nous voilà de retour pour accueillir Antoine et Haïfa. Benjamin passe en coup de vent pour dire bonjours, puis part manger. Benjamin est arrivé la veille. Il a profité de l’occasion pour passer le week-end chez son ami Jérôme Clavier, l’organisateur de cette journée.

 

Blablabla, blablabla, blablabla. Nous arrivons aux concours de 15h.

 


L’échauffement n’est pas facile pour moi. Il y a Haïfa sur un sautoir et les deux garçons sur l’autre.

Il y a même Pierrick qui est venu avec le groupe de l’INSEP pour son retour à la compétition. Il a été blessé au pied tout l’hiver.

 

4,52 m. Bon saut pour Benjamin. Aie pour Antoine.

Le deuxième essai est meilleur, mais aie quand même.

Antoine prend une perche plus dure pour sa troisième tentative.

Il passe. Il obtient ainsi un billet pour une tentative de record personnel en salle.

Il est à l’heure. Il passe au premier contrairement à Benjamin à qui je ne manque pas de rappeler qu’Antoine l’avait battu à la dernière compétition.

Benjamin nous donne une belle réponse. (Ca veut dire qu’il passe).

 

Quant à Haïfa qui, dit en passant n’a pas beaucoup de temps pour s’entraîner car elle fait de hautes études, je la retrouve vite face à une barre placée à 3 mètres et, devinez combien de centimètres ? 32 cm…

Et ça passe.

A cette heure de la journée tout va bien.

Haïfa ne passera malheureusement pas les 3,52 m qui lui sont proposés. Et ce malgré un superbe premier saut où elle n’a fait qu’effleurer la barre.

 

Décidément, le « 52 » pose des problèmes à mes perchistes.

J’aurai aimé qu’ils passent aussi facilement la barre des 52 que Philippe.

 

La barre vient d’être élevée à 4,92 m.

J’invite Benjamin à changer de perche. Il hésite. Je lui confirme ma proposition comme pour la lui imposer.

Je suis très vite récompensé.

Il sort un super saut et le voilà heureux.

Antoine ne passera pas cette hauteur, mais il a un nouveau record en salle.

Pierrick passe confortablement.

La barre suivante est à 5,09 m, mais ne sera pas franchie par les deux hommes volants de l’EASQY.

 

Nous passons tous un moment agréable au soleil. L’heure du retour arrive. Je vais saluer les organisateurs.


Un ami entraîneur me demande si je reste encore un peu. Mais non, cause à ma vie sociale.

 



Il fait toujours beau. La route est bonne et agréable.

Agréable, comme cette journée.

Agréable, comme cette belle soirée organisée par quelques athlètes du club qui ont plus d’un tour dans leur sac.

 

La saison touche à sa fin. Il ne nous reste plus qu’à préparer l’été.

Non Sophie, personne ne veut de thé.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
15/11 >
18/10 >
09/10 >
04/10 >
02/10 >
01/10 >
29/09 >
24/09 >
30/07 >
12/07 >
07/07 >
06/07 >
05/07 >
05/07 >
04/07 >
01/07 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >  (1)
20/06 >
Athlé Santé

L'Athlé Santé et la Marche Nordique

Pour ceux qui veulent garder la forme ou la retrouver.
 
Informations et Sorties...

NOS BESOINS HUMAINS

LE BENEVOLAT FAIT VIVRE LE CLUB

Toute aide, quelle soit ponctuelle (quelques heures ou quelques jours dans l'année) ou régulière (selon vos disponibilités) est précieuse pour le club car sans les bénévoles le club n'existerait pas.

Contact : easqy@laposte.net

Nos besoins sont les suivants :

- Entraîneurs Jeunes URGENT (pas besoin d'expérience car nous vous formerons, 1 à 2 fois par semaine)

- Juges URGENT (pas besoin d'expérience car nous vous formerons, quelques compétitions par an)

- Buvette (quelques organisations par an)

- Multimédia (site internet, Facebook, photos, vidéos,...)

- Administratif (mettre à jour les présentations powerpoints, convocations... quelques heures par an)

- Coordination (faire le lien entre les acteurs, les relancer avant une échéance importante,... quelques heures par an)

- Sponsoring (nous aider à trouver des partenaires ou nous donner des conseils,...)

....

NOS BESOINS MATERIELS

Actuellement, presque toutes les structures voient leurs subventions diminuer.

Pour faire face à ce problème, il y a la mutualisation des équipements (matériels techniques, moyens de transports,...) et votre générosité comme les dons, mécénats, sponsorings (en échange de prestation), bénévolats (voir nos besoins humains),...

Si vous souhaitez nous aider à avancer, vous pouvez nous contacter sur easqy@laposte.net

On compte sur vous!

Les Espaces
CONTACTS
Secrétariat :
06 41 07 16 93

Email :
easqy@laposte.net

Adresse Postale :
EASQY
BP 13
78041 GUYANCOURT

**************
Réseaux sociaux

Instagram
MàJ le 21/06


Facebook
**************
Compétitions à venir : Infos et Qualifiés

NB : cliquez sur l'image

**************
PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/ https://www.yvelines.fr/ http://www.ville-elancourt.fr/ http://www.ville-guyancourt.fr/ https://www.iledefrance.fr/ http://www.maurepas.fr/ http://www.trappes.fr/ https://www.magny-les-hameaux.fr/ https://www.voisins78.fr/


************** AUTRES
PARTENAIRES


http://www.athle.fr/performance/ http://pro.showmy.fr/ http://www.lionshome.fr/ http://www.running-aventure.com/ http://www.randorunning.com/adresses-magasins-running/magasin-sport-guyancourt-78-yvelines.html